Académie d'Aikido Kobayashi Hirokazu d'Avignon

AIKISHINTAISO (gymnastique japonaise)

L’Aikishintaiso est une discipline de développement personnel fondé sur la prise de conscience. ll fut créé par Kobayashi Soshu et devint progressivement une discipline à part entière transmise par André Cognard Shihan. Taiso signifie gymnastique et Aiki harmonie de l’énergie. Il alterne : postures, marches, mouvements, méditations.
L’Aikishintaiso a pour objet la recherche de l’équilibre psychosomatique. La réduction des tensions musculaires induites par nos tensions psychiques conduit à plus de liberté. Il s’agit d’un travail profond, d’une introspection par le corps qui est caractérisée par le développement de l’activité proprio et intéroceptive. La pratique consiste à observer le corps, l’émotion et la pensée. Le pratiquant voit au bout de quelques mois des changements importants de son corps qui, solidifié, assoupli, énergétisé, sensibilisé, devient un outil de communication performant, tant avec soi-même qu’avec autrui, tant avec le milieu matériel que l’environnement humain.

COURS

Dojo Berthelot d'Avignon

jeudi : 18h30-20h
Enseignante : Elysabeth MEUNIER

Premiers cours d'essai gratuit. Se présenter avec un certificat médical autorisant la pratique de l'aikido et de l'aikishintaiso

TÉMOIGNAGES

(...) Grâce à cette pratique je me tiens plus droit. Plus droit dans mon corps dont l'AT permet aussi de travailler la souplesse. Plus droit dans la vie aussi car l'Aikishintaiso permet d'acquérir une plus grande concentration et une meilleure maîtrise de soi. J'ai aussi rencontré à Avignon et Villeneuve des enseignantes très motivées qui savent transmettre leur savoir et leur passion. L'AT est également étranger à tout esprit de compétition. On évolue chacun à son rythme, ensemble mais sans conflit, sans jugement et sans violence. Je compte bien continuer longtemps puisqu'on peut pratiquer à tout âge. Je vous invite à venir essayer.
Jean-Pierre - 4e année de pratique

L’Aikishintaiso ou comment s’apprivoiser et s’aimer tel que l’on est
C'est une gymnastique douce et exigeante. Sa pratique est individuelle, tournée vers soi et apporte au-delà des émotions qu’elle bouscule, un calme et une force intérieure.
Cette gymnastique peut paraître douce car il s’agit de mouvements lents ou de postures à tenir. C’est une sorte d’invitation au voyage que l’on propose au corps. D’apparence forts simples, ces gestes se révèlent vite inconfortables. Ce qui est intéressant, ce n’est pas de réussir mais d’observer. De s’observer. Comment le corps et l’esprit cherchent-t-ils à échapper au travail proposé ? Comment font-ils pour progressivement accepter cette invitation ? L’Aikishintaiso serait donc, pour moi, un éveil du corps à la perception et au ressenti, permettant ainsi de se découvrir et de s’apprivoiser.
Patience et persévérance sont nécessaires pour ce voyage ponctué d’étapes. L’Aikishintaiso est un rendez-vous régulier avec soi même Le corps est fixé dans un cadre (une posture fixe ou un mouvement précis) mais, à l’intérieur de celui-ci, des mouvements physiques et émotionnels vont apparaître desserrant ainsi progressivement le corset qui nous contraint. C’est le temps durant lequel la posture est tenue qui nous permet de lâcher progressivement le mental et d’abandonner toute volonté « mal placée ». Le corps trouve sa propre énergie. Le travail est bénéfique car le résultat est auto-produit : il s’agit d’un cercle vertueux.
Le changement est lent donc assimilable, d’où la notion de pratique douce.
Ingrid – 6e année de pratique

 

image de pratique de l'aikidopsoture d'aikitaiso